Même un dimanche en randonnée j’utilise ces techniques si bénéfiques !

En montée sur un dénivelé important, la Respiration à toute sa place. De façon volontaire je respire avec concentration, en conscience. Attentive à mes pas et à mes sensations, j’évolue vers le sommet du chemin choisi.

Les bienfaits sont évidents, moins de fatigue et mental apaisé.

Et vous, quand c’est que vous respirez en conscience ?


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *